Un actionnaire Carrefour attrape la chiasse

OFRBS-CHINE-DISTRIBUTION-20070327Un petit actionnaire a mis de l’ambiance au cours d’une assemblée générale des actionnaires du groupe Carrefour dont la vidéo fait actuellement le buzz sur internet : prenant la parole face au conseil d’administration, cet actionnaire n’a pas hésité à illustrer ses propos d’expériences personnelles qui ont plus couramment leur place au service clientèle ou au centre d’accueil… Jugez plutôt : tous les vendredis, cet actionnaire Carrefour va faire les courses dans le même magasin. Et l’autre jour il a acheté une barquette de fraises à 1 EUR et il a attrapé la chiasse… Il s’en est plaint le 28 avril dernier lors de l’assemblée générale de Carrefour à Paris.

Un actionnaire Carrefour attrape la chiasse

« Monsieur le président, bonjour. Je suis actionnaire individuel depuis fort longtemps, titulaire d’une carte Pass et je vais tous les vendredis, à midi, au magasin Carrefour de Saint-Brice, dans le Val-d’Oise », a expliqué l’intervenant. « Or, j’ai acheté dans ce magasin des fraises à un euro la barquette de 500 grammes qui viennent d’Espagne: j’ai eu la chiasse. (rires dans la salle) J’ai acheté du blond qui vient du Costa Rica à 1,40: j’ai eu la chiasse. (nouveaux éclats de rire) Et je vous passe tous vos articles en promotion sur le marché alimentaire, c’est bourré de pesticides, c’est de la vraie merde », a scandé l’anonyme.

« Par ailleurs, au rayon textile, j’ai demandé pour acheter des caleçons longs au début de l’hiver. Les caleçons, ils sont arrivés, mais au 15 janvier. Et au 15 janvier, ils étaient trop courts aux genoux. Résultat: vous ne contrôlez rien! », a-t-il résumé. « Les pantalons, j’ai voulu en acheter un, c’était taille 58, je ne rentrais pas dedans, et 52, c’est ma taille. J’ai acheté des chaussettes 46-48: une fois lavées, elles sont revenues à 38, la taille de ma femme », a-t-il encore ajouté. « Vous ne contrôlez rien! », a répété l’actionnaire, salué d’une salve d’applaudissements.

« Vous étonnez que le nombre de passages en caisses soit resté stable, mais en fait, la quantité de marchandises en monnaie est beaucoup moindre. Par ailleurs, le prix de l’action a terriblement chuté. Le dividende aussi. C’est la raison pour laquelle je voterai non à toutes vos propositions de résolutions. Au revoir », a conclu l’actionnaire mécontent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :